Pasde0deconduite

Archives
L’appel
Les organismes soutenant l’appel
Les actions
Les communiqués
Les analyses
Les publications
Les colloques
Les initiatives locales
Les liens vers les rapports et textes officiels
Pratiques de prévention et de soins
Recherches
Controverses et discussions
Société
Bibliographie
Actions
Contributions
Liens
Campagnes, initiatives
Documents
Liens
Presse écrite
Presse audiovisuelle


Les variations dans les balances comportementales de l’enfant
Qu’en dit la recherche ?
Hubert Montagner, Dr. d’état ès-sciences, ancien Directeur de recherche à l’Inserm (janvier 2009)

samedi 17 janvier 2009


"Comment mieux tenir compte des données issues de la recherche fondamentale, des observations cliniques, du vécu et des constats des éducateurs sur le développement corporel, moteur, sensoriel, affectif, relationnel, social et intellectuel des enfants à tous les âges, tout en veillant à leurs équilibres biologiques et psychiques et en reconnaissant leurs différences ?

L’évolution de la famille et de la société, les questions et débats qu’elle suscite, et les difficultés des pouvoirs politiques à trouver des réponses appropriées aux difficultés majeures des enfants, préadolescents et adolescents, rendent nécessaire un renouvellement de la réflexion sur les structures d’accueil, d’éducation, d’enseignement et de soins du petit de l’Homme… de la petite enfance à l’université, sans oublier la vie prénatale. On ne peut en effet se contenter de construire pour construire, de reproduire pour reproduire, d’aménager pour aménager, de réformer pour réformer… afin de répondre à des demandes sociétales, à des considérations politiques ou à des préoccupations esthétiques, ou encore pour suivre des modèles ou des modes. Il faut aussi tenir compte des vraies réalités, en premier lieu les influences « développementales », familiales, sociales, culturelles et autres qui se combinent pour façonner les enfants de tous âges dans leurs différents lieux de vie. Il est particulièrement nécessaire d’examiner comment, à quels âges et moments du développement, dans quels environnements et dans quelles circonstances les enfants s’engagent dans des voies qui les empêchent de se réaliser dans leurs dimensions émotionnelles, affectives, relationnelles, sociales, cognitives, intellectuelles et civiques.

Nous partirons d’un constat : l’impossibilité d’établir scientifiquement des relations causales ou même des corrélations entre des comportements observés chez un jeune enfant et les conduites qu’il développe à l’adolescence ou au-delà. (...)"

Lire ci-dessous l’article complet d’Hubert Montagner (publié par Psycho média n° 20, mars-avril 2009, p. 63-65)


Contact | Plan du site | Espace privé | Suivre la vie du site RSS 2.0 | déclaration auprès de la CNIL : 1168622 | SPIP