Pasde0deconduite

Archives
L’appel
Les organismes soutenant l’appel
Les actions
Les communiqués
Les analyses
Les publications
Les colloques
Les initiatives locales
Les liens vers les rapports et textes officiels
Pratiques de prévention et de soins
Recherches
Controverses et discussions
Société
Bibliographie
Actions
Contributions
Liens
Campagnes, initiatives
Documents
Liens
Presse écrite
Presse audiovisuelle


Lettre ouverte au Directeur général de l’Inserm suite à la publication fin septembre 2005 d’une expertise collective sur le trouble des conduites chez l’enfant et l’adolescent
par François Bourdillon, président de la Société française de santé publique

jeudi 2 mars 2006


« "Trouble des conduites" une expertise de l’Inserm d’intérêt collectif ?

L’Inserm vient de publier une expertise collective sur le trouble des conduites chez l’enfant et l’adolescent. « L’opposition, la désobéissance et les colères répétées, l’agressivité chez l’enfant, les coups, les blessures, la dégradation, les fraudes et vols chez l’adolescent » sont considérés comme des symptômes qui caractérisent le trouble des conduites. Ces troubles auraient des conséquences suffisamment importantes en termes de « risque de mort prématurité, troubles associées… et de coût pour la société (instabilité professionnelle, délinquance, criminalité…) » pour que l’on fasse appel à la santé publique et que soit envisagée une politique de prévention axée sur le dépistage et la prise en charge précoce psychothérapeutique et pharmacologique. Le journal Le Monde dans son édition du vendredi 23 septembre 2005 soulignait à la Une toutes les ambiguïtés de cette expertise en titrant « les enfants turbulents relèvent-ils de la médecine ? ». La bonne et la mauvaise conduite peuvent-elles et doivent-elles être médicalement définies ? (...) »

Lire le texte complet ci-dessous


Contact | Plan du site | Espace privé | Suivre la vie du site RSS 2.0 | déclaration auprès de la CNIL : 1168622 | SPIP