Pasde0deconduite

Archives
L’appel
Les organismes soutenant l’appel
Les actions
Les communiqués
Les analyses
Les publications
Les colloques
Les initiatives locales
Les liens vers les rapports et textes officiels
Pratiques de prévention et de soins
Recherches
Controverses et discussions
Société
Bibliographie
Actions
Contributions
Liens
Campagnes, initiatives
Documents
Liens
Presse écrite
Presse audiovisuelle


Pasde0deconduite recommande deux ouvrages pour en savoir plus sur les questions qui nous agitent :
"Nos enfants sous haute surveillance
Evaluations, dépistage, médicaments"
par Sylviane Giampino et Catherine Vidal
"Tout ne se joue pas avant trois ans"
par Pierre Delion

dimanche 13 septembre 2009


Nos enfants sous haute surveillance

Dès la crèche et la maternelle, évaluations, tests, dépistages se multiplient. Sous couvert de prévention, on médicalise les problèmes. Le retour en force des idées déterministes qui prétendent que le devenir d’un enfant serait joué très tôt,
voire inscrit dans son cerveau, est alarmant.
Cet ouvrage, écrit d’un double point de vue psychologique-clinique pour Sylviane Giampino et neurobiologique-recherche pour Catherine Vidal, pose avec rigueur les bases d’un débat crucial sur les méthodes d’éducation et de soin qui s’installent en France.

Tout ne se joue pas avant trois ans

Existe-t-il des signes prédictifs d’une future délinquance ? Non, répond avec force Pierre Delion, professeur de pédopsychiatrie, à ceux qui, sous couvert de prévention, tendent à ramener l’enfant à une norme arbitraire.
Cet ouvrage apporte un démenti salutaire à ceux qui prétendent que, passé l’âge fatidique de 3 ans, le destin d’un enfant serait tout tracé. Rien n’est joué à 3, 6 ou même à 10 ans. Mais beaucoup reste à jouer pourvu que l’on veuille bien entendre ce que les troubles ont à nous dire et prendre en compte la personne humaine.

Lire ci-dessous la présentation des deux ouvrages


Contact | Plan du site | Espace privé | Suivre la vie du site RSS 2.0 | déclaration auprès de la CNIL : 1168622 | SPIP