Pasde0deconduite

Archives
L’appel
Les organismes soutenant l’appel
Les actions
Les communiqués
Les analyses
Les publications
Les colloques
Les initiatives locales
Les liens vers les rapports et textes officiels
Pratiques de prévention et de soins
Recherches
Controverses et discussions
Société
Bibliographie
Actions
Contributions
Liens
Campagnes, initiatives
Documents
Liens
Presse écrite
Presse audiovisuelle


Le collectif "Pas de bébés à la consigne" lance une pétition pour un Plan d’urgence en faveur de l’accueil de la petite enfance

samedi 7 mai 2011


Un Plan d’urgence pour l’accueil de la petite enfance !

Articuler vie familiale et vie professionnelle pour les parents, tout en accueillant les bébés de façon personnalisante en crèche ou chez une assistante maternelle, constitue un enjeu majeur de société.

Pourtant, en 2011, alors que plus de deux mères sur trois travaillent, moins de la moitié des enfants entre 0 et 3 ans ont une place dans un mode d’accueil. Pour répondre aux besoins, il manque 500 000 places pour l’accueil des tout petits.

Avec « pas de bébés à la consigne », nous exigeons un Plan d’urgence pour un accueil de qualité en faveur de la petite enfance1 :

1 - création massive de nouvelles structures collectives pour répondre aux besoins d’accueil des familles ; développement de l’accueil des jeunes enfants exclusivement dans le secteur public ou à but non lucratif, à l’abri de tout objectif de concurrence et de rentabilité et en excluant la petite enfance du champ d’application de la directive européenne Services ;

2 - formation de 10 000 professionnel-les par an qualifié-es dans le domaine de l’accueil de la petite enfance (correspondant à la création de 200 000 places en accueil collectif sur 3 ans) ;

3 - garantie d’une véritable professionnalisation de tous les accueillants (assistantes maternelles, titulaires du CAP petite enfance…), par la promotion professionnelle vers les métiers les plus qualifiés pour de véritables carrières dans le secteur de la petite enfance ;

4 - pluridisciplinarité des équipes d’accueil incluant des compétences en santé, en éducation et en psychologie du jeune enfant ;

5 - amélioration des taux actuels de professionnel-les qualifié-es et des ratios d’encadrement dans les établissements d’accueil de jeunes enfants et retrait du nouveau décret sur l’accueil collectif ;

6 - pour les enfants de 2-3 ans, développement des grandes sections de crèches et de l’accès à l’école maternelle dans des conditions adaptées à cet âge, et abandon des jardins d’éveil payants pour les familles ;

7 - abaissement du reste à charge financier pour les familles, leur permettant réellement d’accéder au mode d’accueil de leur choix, pour aller progressivement vers la gratuité des modes d’accueil.

Parents, professionnels, nous ne poserons pas bagage à la consigne, nous exigeons du gouvernement le financement d’un Plan d’urgence pour les modes d’accueil, qui voyage loin et grand pour les petits.

Cliquez sur ce lien pour signer la pétition


Contact | Plan du site | Espace privé | Suivre la vie du site RSS 2.0 | déclaration auprès de la CNIL : 1168622 | SPIP