Pasde0deconduite

Archives
L’appel
Les organismes soutenant l’appel
Les actions
Les communiqués
Les analyses
Les publications
Les colloques
Les initiatives locales
Les liens vers les rapports et textes officiels
Pratiques de prévention et de soins
Recherches
Controverses et discussions
Société
Bibliographie
Actions
Contributions
Liens
Campagnes, initiatives
Documents
Liens
Presse écrite
Presse audiovisuelle


Information aux amis et aux signataires de l’appel « Pas de zéro de conduite pour les enfants de 3 ans »

Depuis l’automne, rechutes du gouvernement sur le dépistage à 3 ans des futurs délinquants [1]
Mobilisations permanentes du collectif - Suivez l’actualité des actions sur le site de Pasde0deconduite

En librairie le 26 mai 2011 deux nouveaux ouvrages du collectif Pasde0deconduite

lundi 9 mai 2011


Le collectif Pasde0deconduite publie un Manifeste « Petite enfance : pour une prévention prévenante » et un livre « Les enfants au carré ? Une prévention qui ne tourne pas rond ! » qui seront disponibles en librairie le jeudi 26 mai 2011

Avec le Manifeste « Petite enfance : pour une prévention prévenante », le collectif Pasde0deconduite persiste et signe : la prévention prévenante est une finalité en soi qui n’a pas à se nicher à l’ombre des politiques de sécurité. Face à la ténacité du pouvoir politique pour installer une prévention prédictive, un contrôle et un formatage précoce des enfants, Pasde0deconduite est resté mobilisé parce qu’un enfant n’est pas un organisme programmé et programmable. Rien n’est définitivement joué dans l’évolution d’un être humain, ni à 3 ans ni à 7 ou 15 ans.

Dans ce manifeste, le collectif Pasde0deconduite s’inquiète notamment des pratiques de dépistage de masse qui s’installent en milieu scolaire et qui, sous couvert de « promotion de la santé mentale », visent à généraliser des programmes stéréotypés d’« éducation comportementale », en ignorant le contexte des difficultés singulières qui peuvent concerner ou affecter tel enfant, différemment d’un autre.

Le collectif Pasde0deconduite interroge les fondements scientifiques et politiques de ces programmes de promotion de la santé mentale et appelle à en cerner les enjeux humains, scientifiques, sociaux, politiques, démocratiques et éthiques. Il défend une recherche qui prend appui sur toutes les approches théoriques et relie les disciplines entre elles, une recherche qui ne soit pas soumise aux intérêts financiers des lobbies pharmaceutiques. Enfin il propose et valorise des pratiques existantes qui ont prouvé leur pertinence ainsi que des dispositifs innovants dans les domaines de la prévention pour les enfants.

Cliquez sur ce lien pour commander le manifeste en ligne

Avec le livre « Les enfants au carré ? Une prévention qui ne tourne pas rond ! »[2], le collectif Pasde0deconduite dénonce les hiatus entre prévention et évaluation des comportements des enfants. Il précise en quoi l’accompagnement vers la socialisation se différencie des apprentissages précoces de conduites adaptatives et analyse les programmes dits de « promotion de la santé mentale » concernant tous les enfants dès 24 mois, leurs méthodes, leurs fondements théoriques, leur cadre d’application.

L’illusion de « mise au carré » en guise d’aide aux enfants en difficulté tend à se décliner avec cohérence du côté des enfants, comme du côté des adultes. En direction des enfants par un effacement des frontières entre l’éducation et le conditionnement précoce. En direction des parents par un effacement des frontières entre soutien à la parentalité et contrôle, entre accompagnement dans les difficultés et sanctions. En direction des professionnels enfin, par un brouillage des repères, missions, métiers, services au profit de protocoles, programmes et procédures d’expertises imposées.

Comment une politique bénéfique pour l’enfance et la famille pourrait-elle émerger de la logique de contrôle qui prévaut actuellement ? Malmener la dimension éthique dans le rapport à l’enfant n’ouvre-t-il pas... sur une impasse ? Car, enfin, mettre les enfants au carré, ça ne tourne pas rond !

Conformément à l’esprit de travail multidisciplinaire et citoyen du collectif Pasde0deconduite, ces questions sont ici abordées sous les aspects psychologique, médical, éducatif, philosophique, sociologique et politique.

Cliquez sur ce lien pour commander le livre en ligne

Pour suivre les actions citoyennes et les débats scientifiques que mène le collectif [3], et l’actualité de Pasde0deconduite : www.pasde0deconduite.org

Participez, informez-nous, informez-vous !

Mail : contact@pasde0deconduite.org


[1] http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/02/18/il-faut-proteger-la-petite-enfance-du-securitaire_1481782_3232.html
http://www.pasde0deconduite.org/spip.php?article269

[2] TABLE DES MATIERES

Prologue, Pierre Delion
Introduction, Pierre Suesser

ADAPTATION, PRÉVENTION : QU’EST-CE QUI RIME, QU’EST-CE QUI PRIME ?
Normer ou prévenir ?, Nathalie Georges
Le projet Promat : promouvoir la socialité à l’école maternelle, Tim Greacen
Une alternative au dépistage précoce : le Jeu des trois figures en école maternelle, Serge Tisseron
Enfants, graines de délinquants ? Témoignage, Marina Julienne
Les programmes positivistes de prévention précoce. Vers quel horizon politique ?, Michel Parazelli

DE LA SOCIALISATION À L’ÉDUCATION, PENSER ET GRANDIR
Prédiction et anticipation de la dynamique du grandir chez l’enfant, Sylvain Missonnier
À la rencontre des autres à La Maisonnée, Christiane Simon-Lang
Les ateliers philo à l’école, Isabelle Millon
Du maternage à l’éducation, Daniel Calin
La résurgence de l’idée simpliste qu’on peut – et qu’il faut – détecter les « graines de violence » au cours de la petite enfance, Hubert Montagner

ENFANCE ET FAMILLE : CONTRÔLE DES BILLETS OU INVITATION AU VOYAGE ?
La médicalisation des sentiments par la psychiatrie et l’industrie pharmaceutique, Interview de Christopher Lane
L’obsession évaluatrice et la nouvelle gestion publique, Vincent de Gaulejac
L’in-discipline et l’indiscipline, des savoirs vers l’éducation, Pierre Frackowiak
Démocratie et subjectivité, Roland Gori

Conclusion, Bernard Golse
Postface, Sylviane Giampino

ANNEXES
Programmes de « prévention en santé mentale » : quels fondements théoriques et quels effets pratiques ?
Santé mentale pour tous à l’école. Aperçu d’une politique en action
Le dépistage des bébés agités pour prévenir la délinquance, c’est encore et toujours non !
Socrate, la ciguë et les futurs délinquants. Quelques réflexions à propos du rapport Bockel
Alerte ! La prévention de la délinquance rapte les bébés ! Communiqué de presse du 14 février 2011

[3] Pasde0deconduite a notamment été invité à Montréal, du 24 octobre au 3 Novembre 2010, pour une série d’interventions intitulées “La prévention précoce en question - regards croisés France-Québec”, voir le programme sur http://www.nps.uqam.ca/prevention/index.php


Contact | Plan du site | Espace privé | Suivre la vie du site RSS 2.0 | déclaration auprès de la CNIL : 1168622 | SPIP